Surgit des terres boueuses de Birmingham, comme un diable de sa boite, Black Sabbath est la référence absolue de ce qu’il convient d’appeler Heavy Metal. Or, cette expression ne reflète en rien la subtile et prodigieuse efficacité d’un guitariste de génie, Tomy Lomi et du mythique Ozzy Osbourne dont les complaintes déchirantes et mystiques n’ont pas d’égales. Quel plaisir pour IDAROCK.FR de partager avec vous, toute cette semaine, leurs chefs d’oeuvre de la période 70/75.

Ce billet a été publié ici : Surgit des terres boueuses de Birmingham, comme un diable de sa boite, Black Sabbath est la référence absolue de ce qu’il convient d’appeler Heavy Metal. Or, cette expression ne reflète en rien la subtile et prodigieuse efficacité d’un guitariste de génie, Tomy Lomi et du mythique Ozzy Osbourne dont les complaintes déchirantes et mystiques n’ont pas d’égales. Quel plaisir pour IDAROCK.FR de partager avec vous, toute cette semaine, leurs chefs d’oeuvre de la période 70/75.

Surgit des terres boueuses de Birmingham, comme un diable de sa boite, Black Sabbath est la référence absolue de ce qu’il convient d’appeler Heavy Metal. Or, cette expression ne reflète en rien la subtile et prodigieuse efficacité d’un guitariste de génie, Tomy Lomi et du mythique Ozzy Osbourne dont les complaintes déchirantes et mystiques n’ont pas d’égales. Quel plaisir pour IDAROCK.FR de partager avec vous, toute cette semaine, leurs chefs d’oeuvre de la période 70/75.